Une politique culturelle basée sur l’offre ou sur la demande ?
L’offre artistique porte une ambition démocratique !

La politique culturelle de la France, fondée sur une offre essentiellement artistique, construite par des professionnels qualifiés mobilisant des artistes talentueux reconnus comme tels par leurs pairs et les experts, a toujours porté l’ambition démocratique d’un accès à la connaissance, à l’expérience esthétique, à l’émotion, au développement d’un imaginaire collectif à partir de références partagées par la plupart de ses habitants. Il est aujourd’hui de bon ton d’opposer à l’offre publique la main invisible d’un marché prétendument libertaire, promotrice de l’avènement d’une « demande » entretenue par les réseaux sociaux. Il s’agit avant tout de deux conceptions opposées de la démocratie.

L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés.

Je m’abonne
Jean-François Marguerin

Jean-François Marguerin

Jean-François Marguerin a mené une longue carrière au ministère de la Culture et de la Communication, dès 1983. Il y dirigea le Département des institutions théâtrales (1994 - 1997), puis les Directions régionales des Affaires culturelles (DRAC) de Lorraine, de Haute-Normandie, de Rhône-Alpes, d'où il vient faire valoir ses droits à la retraite, en avril 2015.
Entre autres fonctions rue de Valois, il fut Conseiller technique au Cabinet de Catherine Trautmann en charge du spectacle vivant, de l’économie de la musique et du droit d’auteur et, à ce titre, principale plume de la charte de missions de service public.
Il fit une parenthèse du ministère de la Culture de 2001 à 2012, en assurant pendant 4 ans la direction de l'Institut français de Casablanca, puis durant 7 ans le Centre National des Arts du Cirque (CNAC), à Chalons-en-Champagne.
Il est toujours chargé d’enseignement à l'Institut d'études européennes Paris VIII - Saint Denis et à Paris XII Créteil pour un cours sur l'histoire de la politique culturelle de la France.
Jean-François Marguerin
Partagez/commentez cette page dans vos réseaux
facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmailfacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Jean-François Marguerin

Jean-François Marguerin a mené une longue carrière au ministère de la Culture et de la Communication, dès 1983. Il y dirigea le Département des institutions théâtrales (1994 - 1997), puis les Directions régionales des Affaires culturelles (DRAC) de Lorraine, de Haute-Normandie, de Rhône-Alpes, d'où il vient faire valoir ses droits à la retraite, en avril 2015. Entre autres fonctions rue de Valois, il fut Conseiller technique au Cabinet de Catherine Trautmann en charge du spectacle vivant, de l’économie de la musique et du droit d’auteur et, à ce titre, principale plume de la charte de missions de service public. Il fit une parenthèse du ministère de la Culture de 2001 à 2012, en assurant pendant 4 ans la direction de l'Institut français de Casablanca, puis durant 7 ans le Centre National des Arts du Cirque (CNAC), à Chalons-en-Champagne. Il est toujours chargé d’enseignement à l'Institut d'études européennes Paris VIII - Saint Denis et à Paris XII Créteil pour un cours sur l'histoire de la politique culturelle de la France.