par Emmanuel Wallon
Le Grand Paris : colosse culturel ou hydre politique ?

Née le 1er janvier 2016, la métropole du Grand Paris (MGP) fait partie de la quinzaine d’entités urbaines instituées par les récentes lois de décentralisation. C’était la plus attendue, car les ambitions et les problèmes de la capitale débordent depuis longtemps les bornes de son boulevard périphérique. Contrairement à Lyon, elle ne jouit pourtant pas des prérogatives d’une collectivité territoriale et doit négocier ses compétences avec la Ville, les départements et la région, sans oublier diverses instances chargées des études d’urbanisme et de l’aménagement d’un réseau express de transport public. Son rôle culturel reste à définir. Les acteurs de terrain et les experts qui plaident pour un modèle collaboratif favorisant le partage des savoirs et la valorisation des ressources auront fort à faire pour défendre leurs options dans un concert dominé par les hérauts des Jeux olympiques et de l’Exposition universelle.

L'intégralité de cet article est réservée aux abonnés.
Je m'abonne
Lire la suite

Réforme territoriale : le paysage culturel bouleversé ?
Avis de turbulences pour les politiques culturelles territoriales

Longtemps dominé par le duopole de la ville et de l’État, le domaine culturel voit deux acteurs majeurs monter au premier plan : la métropole et la région, qui ne tarderont pas à revendiquer de nouvelles compétences. L’affaiblissement du rôle régulateur et compensateur de l’État en découle déjà. Si l’on ajoute aux effets conjugués de la pénurie budgétaire et de la refonte des territoires la panne d’inspiration qui semble affecter le ministère de la Culture, les chances sont minces de relancer la dynamique des politiques publiques. À moins que la société civile ne s’en mêle et que l’administration centrale ne propose une méthode de coopération, des solutions contractuelles et des principes d’arbitrage à ses partenaires…

L'intégralité de cet article est réservée aux abonnés.
Je m'abonne
Lire la suite