par Hervé platel
L’étude du cerveau nous aide-t-elle à mieux comprendre l’impact de l’art sur nos vies ?

L’étude scientifique du cerveau et l’intérêt pour les activités artistiques en neurosciences sont tout à fait récents, et sont issus en particulier de la possibilité de visualiser le fonctionnement cérébral chez des sujets sains par les techniques de neuro-imagerie au cours des années 1990. Dans un premier temps, les artistes ont fait preuve d’une grande méfiance vis-à-vis de ce que pouvaient dire ou essayer d’expliciter les neurosciences concernant les processus de créativité ou de jugement esthétique. Aujourd’hui, un mouvement d’intérêt, voire un engouement parfois immodéré s’opèrent de la part des pédagogues et enseignants en art et des intervenants en art-thérapie, ce phénomène étant particulièrement remarquable en ce qui concerne la musique. Ainsi, les résultats des neurosciences cognitives sont fortement relayés dans le grand public pour leurs applications dans les domaines de la santé et de l’éducation. Et si l’art était indispensable pour notre cerveau ?

L'intégralité de cet article est réservée aux abonnés.
Je m'abonne
Lire la suite