LA FINANCIACIÓN PARTICIPATIVA, ¿UNA ALTERNATIVA DE POLÍTICA CULTURAL? UNA REFLEXIÓN A LA LUZ DE LA EXPERIENCIA ESPAÑOLA

El crowdfunding o financiación participativa se ha puesto de moda entre muchos operadores culturales en busca de recursos, mientras que es percibido de forma ambivalente por los responsables públicos. ¿Es solo un elefante blanco o una alternativa creíble, complementaria al apoyo público y a los ingresos procedentes del mercado? La experiencia española, en buena parte trasladable a Francia, nos permite estudiar las estrategias de los promotores que han utilizado Verkami, la plataforma de crowdfunding de recompensa más exitosa, para lanzar sus proyectos. La eclosión de este fenómeno cuestiona los objetivos y mecanismos gubernamentales tradicionales de apoyo al sector cultural. Las administraciones públicas se debaten entre regular, apoyar o hasta desincentivar el desarrollo de la financiación participativa en un momento de desintermediación y empoderamiento social creciente.

Lire la suite

Marion Aubert
« Et puis, la vie m’a prise… »

Marion Aubert

Marion Aubert

Marion Aubert est diplômée de l’Ensad de Montpellier. En 1996, elle écrit son premier texte pour le théâtre : Petite pièce médicament. Cette pièce est créée l’année suivante, date à laquelle elle fonde la compagnie Tire pas la Nappe (www.tirepaslanappe.com) avec Marion Guerrero et Capucine Ducastelle. Depuis, toutes ses pièces ont été créées dans des mises en scène de Marion Guerrero.

Marion Aubert répond aussi aux commandes de différents théâtres, metteurs en scène ou chorégraphes, parmi lesquels le Théâtre du Rond-Point, la Comédie-Française, la Comédie de Valence, le CDR de Vire, le Théâtre Am Stram Gram de Genève, le Théâtre du Peuple de Bussang, Philippe Goudard, Guillaume Delaveau, Babette Masson, Matthieu Cruciani, Marion Lévy, Kheireddine Lardjam, Hélène Arnaud…

Ses pièces sont éditées chez Actes Sud-Papiers, et certaines sont traduites en allemand, anglais, tchèque, italien et catalan. Elle a reçu le prix Nouveau Talent Théâtre en 2013. Elle est aussi marraine de la promotion 26 de la Comédie de Saint-Étienne, intervenante au département d’écriture de l’Ensatt et membre fondatrice de la Coopérative d’écriture initiée par Fabrice Melquiot.
Marion Aubert

Les derniers articles par Marion Aubert (tout voir)

Longtemps je me suis dit le théâtre m’a sauvée du monde. Il m’a arrachée à des vies possibles, tracées, sans

Lire la suite

Nathalie Garraud
« S’arracher… »

Nathalie Garraud

Nathalie Garraud

Nathalie Garraud est metteure en scène. Après une formation d’actrice, elle crée la compagnie du Zieu en 1998, lieu de recherche et d’expérimentation où se croisent de jeunes auteurs et acteurs. Entre 2003 et 2005, après une expérience marquante dans les camps de réfugiés palestiniens du Liban, elle crée en France Les Européens de Howard Barker, mise en scène qui signe la structuration professionnelle de la compagnie. Depuis 2006, elle codirige la compagnie du Zieu avec le dramaturge Olivier Saccomano. Réunissant autour d’eux une troupe d’acteurs et de techniciens, ils travaillent sous forme de cycles d’écriture et de création : Les Suppliantes (cycle sur la tragédie), C’est bien C’est mal (sur la jeunesse), Spectres de l’Europe (sur la figure de l’étranger). Parallèlement, Nathalie Garraud continue à mener des projets à l’étranger, notamment au Moyen-Orient en compagnonnage avec le collectif Zoukak (Beyrouth).
Nathalie Garraud

Les derniers articles par Nathalie Garraud (tout voir)

Beyrouth, 5 septembre 2015. L’avion atterrit à 19 h. Je suis arrêtée à la douane parce que figure toujours sur ma

Lire la suite

Tom Pékin
Le miroir du chien

Tom Pékin

Tom Pékin

Tom de Pékin vit et travaille à Paris. Il a fondé et dirigé avec l’artiste Guillaume Dégé les éditions des 4 Mers de 1994 à 2002.
En tant que militant, artiste, graphiste et réalisateur, il s’intéresse aux rapports texte-image, aux détournements graphiques. Il met en exergue l’assignation de genre qui conditionne les différents aspects de la vie sociale et en détourne les codes visuels.
En mars 2009 est parue chez Septembre Éditions une importante monographie proposant une rétrospective de son œuvre (2000-2008), couplée à une présentation des différentes procédures utilisées dans son entreprise de contre-propagande queer.
Ses films sont un prolongement de son travail graphique, qu’il s’agisse d’un film d’animation ou d’un film autour d’artistes vivants. Actuellement, il réalise plusieurs films en collaboration avec des chorégraphes, performeurs, acteurs… autour de l'œuvre d’Alfred Jarry, Haldernablou, qu’il a illustrée dans un ouvrage édité chez United Dead Artists.
Tom Pékin

Les derniers articles par Tom Pékin (tout voir)

La place de l’artiste dans la société ? Entre chien et loup… Un merveilleux animal de compagnie, bien nourri il vous

Lire la suite

Joël Pommerat
« L’artiste, pas plus intéressant qu’une autre personne ! »

Joël Pommerat

Joël Pommerat

Joël Pommerat, auteur-metteur en scène né en 1963, a fondé la compagnie Louis Brouillard en 1990. Il ne met en scène que ses propres textes. Selon lui, il n’y a pas de hiérarchie : la mise en scène et le texte s’élaborent en même temps pendant les répétitions ; c’est pour cela qu’il se qualifie d’« écrivain de spectacles ». Il crée Pôles en 1995, puis la trilogie Au monde (2004), D’une seule main (2005), Les Marchands (2006). Il reprend Au monde, Les Marchands et Le Petit Chaperon rouge en 2006 au festival d’Avignon, et y crée Je tremble (1 et 2) deux ans plus tard. En 2010, il présente Cercles/Fictions dans un dispositif circulaire, qu’il explore à nouveau dans Ma chambre froide l’année suivante. En 2013, il crée La Réunification des deux Corées dans un dispositif bifrontal. Son dernier spectacle, ça ira (1) Fin de Louis, a été créé en septembre 2015 dans le cadre de Mons, capitale européenne de la culture.
Joël Pommerat

Les derniers articles par Joël Pommerat (tout voir)

J’ai sans doute fait de l’art pour échapper à une certaine simplification dans laquelle la vie ordinaire nous entraîne. Je

Lire la suite