par Jean-Marc Lauret
Droits culturels et citoyenneté

Les droits culturels font l’objet de nombreux débats dans les milieux professionnels et politiques (avec des échanges nourris lors de l’adoption du texte de la loi NOTRe) ainsi que dans la revue NECTART, à travers notamment la controverse opposant les articles de Mylène Bidault et d’Abraham Bengio (# 2). Cet article donne suite à ces débats en apportant un nouvel éclairage à partir d’une question centrale : comment créer le sentiment de l’appartenance à une communauté ? Il tente de produire une synthèse entre les deux principaux courants qui cherchent à répondre à cette question, le libéralisme politique et le national-républicanisme.

L'intégralité de cet article est réservée aux abonnés.
Je m'abonne
Lire la suite

par Michel Berthod
Marchés de la culture : où l’abondance de l’offre peut nuire à la demande

Se référant à la controverse entre Olivier Babeau et Jean-François Marguerin (NECTART #1), et sur fond d’analyse économique marxiste, Michel Berthod interroge les concepts d’offre et de demande appliqués aux biens et services culturels, et plus spécialement aux services de spectacle vivant. Il montre que la politique de l’État reste tournée vers le soutien de l’offre primaire (la production) et recommande de la réorienter vers le soutien à la diffusion, notamment par un meilleur financement des scènes nationales et scènes conventionnées, opérateurs intermédiaires entre l’offre primaire et la demande finale. Il recommande aussi de prendre exemple sur le CNC pour élargir les missions du CNV à tous les opérateurs de la filière musicale et à toutes les musiques, voire à la danse et au théâtre.

L'intégralité de cet article est réservée aux abonnés.
Je m'abonne
Lire la suite

par Emmanuel Wallon
Le Grand Paris : colosse culturel ou hydre politique ?

Née le 1er janvier 2016, la métropole du Grand Paris (MGP) fait partie de la quinzaine d’entités urbaines instituées par les récentes lois de décentralisation. C’était la plus attendue, car les ambitions et les problèmes de la capitale débordent depuis longtemps les bornes de son boulevard périphérique. Contrairement à Lyon, elle ne jouit pourtant pas des prérogatives d’une collectivité territoriale et doit négocier ses compétences avec la Ville, les départements et la région, sans oublier diverses instances chargées des études d’urbanisme et de l’aménagement d’un réseau express de transport public. Son rôle culturel reste à définir. Les acteurs de terrain et les experts qui plaident pour un modèle collaboratif favorisant le partage des savoirs et la valorisation des ressources auront fort à faire pour défendre leurs options dans un concert dominé par les hérauts des Jeux olympiques et de l’Exposition universelle.

L'intégralité de cet article est réservée aux abonnés.
Je m'abonne
Lire la suite