Partenariat avec le Festival d'Avignon
Retrouvez les vidéos des rencontres « Du Nectart en Avignon »

A l’occasion de son lancement, la revue NECTART, publiée par les éditions de l’Attribut, a noué un partenariat avec le Festival d’Avignon sur la base d’objectifs communs consistant à contribuer au débat intellectuel autour des enjeux artistiques et culturels. Ce partenariat a pris la forme d’un cycle de rencontres avec les auteurs et les personnes qui conçoivent la revue. Il était intitulé :

Du NECTART en Avignon, réflexion sur les nouveaux enjeux culturels

L’ensemble de ces débats ont été filmés grâce au partenariat avec le Festival d’Avignon et le site theatre-contemporain.net (theatre-video.net)

Les rencontres, d’une durée de deux heures et animées par Eric Fourreau, directeur de NECTART en binôme avec un membre du comité d’orientation de la revue, se sont tenues pendant quatre jours, de 11h à 13h du lundi 13 au vendredi 17 juillet (relâche le mercredi), sur le site Pasteur, dans le cadre des Ateliers de la pensée.

 

1) Lundi 13 juillet, de 11h à 13h
  • Une politique culturelle basée sur l’offre ou sur la demande ? Alors que Fleur Pellerin suggère aux différents acteurs de la culture de s’intéresser à la demande en prenant en compte les nouveaux usages des consommateurs, doit-on revoir les fondements de la politique culturelle historiquement basée sur l’offre culturelle ? A quel point les nouvelles pratiques générées par le Net peuvent-elles modifier l’intervention publique en matière culturelle ?
    Avec Ariel Kyrou, Jean-François Marguerin et Emmanuel Wallon.

Ariel Kyrou est directeur associé de Moderne Multimédias, société pionnière du Web dès 1995.
Jean-François Marguerin est chargé d’enseignement à l’IEP Paris VIII – Saint Denis et à Paris XII Créteil, ancien haut-fonctionnaire du ministère de la Culture.
Emmanuel Wallon est professeur de sociologie politique à l’Université Paris Ouest – Nanterre

Débat animé par Eric Fourreau, directeur de NECTART, et Anne Gonon, auteure, journaliste et critique.


2) Mardi 14 juillet, de 11h à 13h
  • L’art et la culture font-ils débat ? Quels sont les enjeux d’une revue de réflexion sur la culture ? Comment le monde de l’art et la culture peut-il faire face aux obscurantismes et à toutes les formes de censure ? Quelles sont les compatibilités et les antagonismes entre besoin de réflexion et nécessité d’agir et de résister ?
    Avec Olivier Py, Robin Renucci, Françoise Benhamou, Ariel Kyrou, Philippe Chantepie

Olivier Py est auteur, artiste et directeur du Festival d’Avignon
Robin Renucci est acteur, metteur en scène et directeur des Tréteaux de France
Françoise Benhamou est spécialiste de l’économie de la culture et des médias
Philippe Chantepie est chercheur dans le domaine des industries culturelles et numériques
Ariel Kyrou est directeur associé de Moderne Multimédias, auteur de Ceci n’est pas un blasphème, avec Mounir Fatmi (Actes Sud).

Débat animé par Eric Fourreau, directeur de NECTART, et Cédric Enjalbert, journaliste responsable du site Web de Philosophie Magazine


 

3) Jeudi 16 juillet, de 11h à 13h
  • Hongrie, quelle place pour la culture dans une logique nationaliste ? Comment le régime d’Orbán a-t-il réhabilité l’artiste d’Etat à travers l’Académie des artistes hongrois ? Quels sont les mouvements de résistance dans le champ culturel face à ce pouvoir autoritaire ?
    Avec Balazs Berkovits, Jean-Louis Fabiani, Joëlle Stolz.

Balazs Berkovits est philosophe, sociologue, chercheur à l’Institut de Psychologie de l’Académie Hongroise des Sciences
Jean-Louis Fabiani est sociologue, professeur à l’Université d’Europe centrale de Budapest
Joëlle Stolz est journaliste au Monde, correspondante à Vienne et BudapestDébat animé par Eric Fourreau, directeur de NECTART, et Pascale Bonniel-Chalier, consultante et universitaire


 

4) Vendredi 17 juillet, de 11h à 13h
  • Marges de l’art et marges sociales : quelles complémentarités et enjeux croisés ? En quoi l’avènement d’exclus de la société dans la sphère artistique depuis 20 ans (hip hop, art brut, art et handicap…) a-t-il modifié les périmètres du champ artistique et de la création ? En quoi cela a-t-il modifié le regard social porté sur eux et favorisé le brassage social ?
    Avec Anne Gonon, Marc Le Glatin, Philippe Mourrat.

Anne Gonon est auteure, journaliste et critique
Marc Le Glatin, directeur du Théâtre de Chelles
Philippe Mourrat est directeur de la Maison des métallos, à Paris

Débat animé par Eric Fourreau, directeur de NECTART, et Serge Saada, universitaire et chargé de la médiation à Culture du Cœur

 

Partagez/commentez cette page dans vos réseaux
facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmailfacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *