Les droits culturels en débat
Liberté, égalité, droits culturels…

Les droits culturels font et ont toujours fait débat, ici comme ailleurs. Comment pourrait-il en être autrement alors qu’ils se trouvent au centre des discussions relatives au « vivre ensemble », et par là même intimement liés aux enjeux de domination et de pouvoir dans les sociétés ? C’est donc tout naturellement qu’ils trouvent leur place au sein des Droits de l’homme. Allant bien au-delà des seuls droits des minorités, ils se déclinent largement sur des thèmes essentiels touchant aux libertés de pensée et d’expression : libertés artistiques, académiques, linguistiques, religieuses, droit d’accès aux patrimoines, droits culturels des femmes, diversité des récits dans l’espace public… Oui, ils posent des questions difficiles. Oui, ils remettent en cause nos façons de faire. Mais loin de remettre en cause le paradigme de la démocratie culturelle, ils lui sont indispensables. Et il est urgent de les prendre au sérieux.

L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés.

Je m’abonne
Mylène Bidault

Mylène Bidault

est docteur en droit (Université de Paris X Nanterre, Université de Genève). Membre du Groupe de Fribourg (Suisse), elle a participé à la rédaction et à la diffusion de la Déclaration de Fribourg sur les droits culturels (2007), qui a largement alimenté les reflexions et débats internationaux sur cette question. Depuis 2001, Mylène Bidault est fonctionnaire au Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme. Notamment, elle assiste Farida Shaheed, Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels, nommée par le Conseil des Droits de l’Homme comme première titulaire de mandat à ce poste. Elle est l’auteur d’un ouvrage sur La protection internationale des droits culturels, paru chez Bruylant en 2009.
Mylène Bidault

Les derniers articles par Mylène Bidault (tout voir)

Partagez/commentez cette page dans vos réseaux
facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmailfacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Mylène Bidault

est docteur en droit (Université de Paris X Nanterre, Université de Genève). Membre du Groupe de Fribourg (Suisse), elle a participé à la rédaction et à la diffusion de la Déclaration de Fribourg sur les droits culturels (2007), qui a largement alimenté les reflexions et débats internationaux sur cette question. Depuis 2001, Mylène Bidault est fonctionnaire au Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme. Notamment, elle assiste Farida Shaheed, Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels, nommée par le Conseil des Droits de l’Homme comme première titulaire de mandat à ce poste. Elle est l’auteur d’un ouvrage sur La protection internationale des droits culturels, paru chez Bruylant en 2009.