par Anne gonon
Espaces de coworking, fab labs, tiers-lieux… Les « nouveaux territoires de l’art » ont-ils muté ?

Il y a plus de quinze ans, en juin 2001, Fabrice Lextrait rendait son rapport intitulé Friches, laboratoires, fabriques, squats, projets pluridisciplinaires : une nouvelle époque de l’action culturelle. Il y décrivait et analysait une trentaine de lieux alternatifs, pour la plupart implantés dans des friches, où s’inventait une nouvelle façon de faire art et culture. Alors que ces « nouveaux territoires de l’art » sont toujours très actifs dans le paysage culturel français, ils cherchent encore pour beaucoup les moyens et la reconnaissance permettant de pérenniser leur action. Parallèlement, on assiste à l’émergence d’une autre galaxie de lieux, dits « tiers-lieux collaboratifs » (espaces de coworking, fab labs, makerspaces, etc.), qui témoignent de l’influence majeure des technologies du numérique dans les processus de travail et de la popularisation des valeurs du monde du hacking. Ils interrogent les rapports entre création et créativité et bousculent à leur tour la notion de « territoires de l’art ».

L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés.

Je m’abonne
Anne Gonon

Anne Gonon

Anne Gonon est auteure, journaliste et critique. Après avoir soutenu une thèse sur les spectateurs des arts de la rue en 2007, elle poursuit un parcours d’écriture et de recherche sur les formes artistiques hors les murs, les processus de création et les nouvelles modalités d’action culturelle (projets de territoire, projets participatifs, etc.). Auteure de plusieurs ouvrages, dont Bienvenue chez vous ! Culture O Centre, aménageur culturel de territoire (L’Attribut, 2013), elle publie régulièrement des articles universitaires et dans la presse spécialisée. Elle anime le blog lasentinelle.eu
Anne Gonon
Partagez/commentez cette page dans vos réseaux
facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmailfacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Anne Gonon

Anne Gonon est auteure, journaliste et critique. Après avoir soutenu une thèse sur les spectateurs des arts de la rue en 2007, elle poursuit un parcours d’écriture et de recherche sur les formes artistiques hors les murs, les processus de création et les nouvelles modalités d’action culturelle (projets de territoire, projets participatifs, etc.). Auteure de plusieurs ouvrages, dont Bienvenue chez vous ! Culture O Centre, aménageur culturel de territoire (L’Attribut, 2013), elle publie régulièrement des articles universitaires et dans la presse spécialisée. Elle anime le blog lasentinelle.eu