Les auteurs

Les auteurs de NECTART #5

bandeau-auteurt

Michel Berthod /// Nicolas Beudon /// Christophe Blandin-Estournet /// Laurent Chicoineau // Magali Daniaux et Cédric Pigot /// Claudine Dussollier ///Sophian Fanen /// Divina Frau-Meigs /// Emmanuel Négrier /// Christophe Rulhes ///Dominique Sagot-Duvauroux /// Julie Sermon/// Serge Tisseron ///Jean-Michel Tobelem  //// Moïse Touré

Les auteurs de NECTART #4

auteurs-nectart4

Liliane Audet //// Marie-Christine Bordeaux //// Jean Caune //// Hédi Chenchabi //// Vincenzo Cicchelli //// Emmanuel Ethis //// Héla Fattoumi //// Anne Gonon //// Jean-Marc Lauret //// Fabrice Lextrait //// Alix de Morant //// Bertrand Naivin //// Sylvie Octobre //// Hervé Platel //// Mathias Poisson //// Christelle Renoux //// Emmanuel Vergès

Les auteurs de NECTART #3
nectart 3

Laurence Allard //// Michel Berthod //// Benoît Berthou //// Gigi Bigot //// Isabelle Boni-Claverie //// Mathieu Braunstein //// Philippe Chantepie //// Laurent Chicoineau //// Philippe Guionie //// Steven Hearn //// Philippe Henry //// Emily Lecourtois //// Pierre Sérisier //// Maria Lucia de Souza Barros Pupo //// Jean-Baptiste Soufron //// Serge Tisseron //// Emmanuel Wallon //// Joëlle Zask

 

Les auteurs de NECTART #2

Soraya Baccouche //// Abraham Bengio //// Virginie Berger //// Mylène Bidault //// Lluis Bonet //// Jean-Gabriel Carasso //// Emilie Frenkiel //// Luc Gwiazdzinski //// Nathalie Heinich //// Alain Kerlan //// Lionel Maurel //// François Moreau //// Stéphanie Peltier //// Eva Sastre //// Serge Regourd //// Robin Renucci //// Marie Sellier

 

Les auteurs de NECTART #1

Olivier Babeau //// Françoise Benhamou //// Marjolaine Boutet //// Philippe Chantepie //// Clarisse Fabre //// Anne Gonon //// Zsolt K. Horváth //// Ariel Kyrou //// Jean-François Marguerin //// Emmanuel Négrier //// Jonathan Paquette //// Farida Shaheed //// Marc Terrisse //// Emmanuel Wallon

 

One thought on “Les auteurs

  • 20 décembre 2016 at 12 h 11 min
    Permalink

    bonjour,

    Intéressé par votre approche, je vous adresse ce mail afin de vous présenter le projet La Narbonnaise Surprenante Méditerranée. Cette stratégie intercommunale de développement et de promotion de sa destination touristique « La Narbonnaise Surprenante Méditerranée « mise sur le patrimoine et la culture pour gagner le tourisme à l’année. Un véritable laboratoire d’actions intercommunales. 19 artistes ont contribué à ce récit de territoire (réalisateurs, photographes, dessinateurs, webdesigner, plasticiens, photographes…).

    L’objectif est de passer d’un tourisme estival à un tourisme à l’année, qui s’appuie sur une image « dans le vrai ». Cette approche pari d’abord sur l’innovation : au lieu de confier le dossier à une agence de communication, 18 marchés publics misant sur l’innovation ont été conduits (vidéos, scénographies, web,…). Fruit d’un travail collaboratif (800 personnes contributrices), le projet a été mené en mode laboratoire d’idées avec les habitants, les entreprises, les spécialistes, et a permis de tester des solutions adaptées au tourisme rural et à la culture locale.

    Nous avons réussi à mettre en dynamique une destination en fédérant les 9 offices de tourisme, le Parc naturel régional, les chercheurs (CNRS, VNF), et les villages en bord de mer. Ce projet révèle les atouts de la destination et donne du sens au tourisme, en effet il transmet les valeurs du territoire tout en encourageant son développement économique durable : il rapproche le tourisme du patrimoine et de la culture… avec un bouquet d’activité pour le week-end !

    3 axes du projet :

    A. Concrètement sur le terrain, 5 parcours culturels pour donner envient d’explorer le territoire :
    – 20 totems des secrets sont des œuvres d’art qui signent la destination sur 20 sites remarquables. Ces totems sont accompagnés d’une plaque en lave émaillée qui renvoie vers des « vidéos des secrets »
    – 4 maison de parcours, des lieux d’interprétation du patrimoine, où sont déployées des scénographies surprenantes et originale
    o Une maquette-spectacle sur la formation de la nature, de l’âge glacière à nos jours
    o Une rencontre de l’hologramme de Miss Cradock une des premières touristes fluviales du 18eme siècle, pour plonger dans l’histoire du canal du midi
    o Une aventure au village des potiers avec le voyage de l’amphore, la réalité augmentée d’un site archéologique, le vidéoguide ciblé sur le jeune public)

    B. Une forte production de contenu autour d’une ligne esthétique (seulement 20% des contenus produits sont en ligne) :
    – Une visite 360° dense : 300 points 360° HD organisé par : « volez au-dessus des lagunes », « à saut de puce sur le littoral » … visites 360
    – 80 films en 5 séries (de la promotion à la médiation du patrimoine, en passant par la rencontre des activités nature ou gastronomie). Ces vidéos sont dans la plateforme-medias et vont animer le site web (A la une !) et les réseaux sociaux !
    – 5 photographes ont chacun apporté leur regard
    – Un webdoc artistique voyages-en-narbonnaise.com évoque en 55 tableaux les parcours thématiques : vidéos artistiques, montage photo, interviews et ambiances sonores.

    C. Un système numérique pour assurer une promotion :
    – Un site web visit-lanarbonnaise.com au centre de la promotion pensée par communauté de clientèle, une part belle à l’éditorial
    – Un site web qui s’adapte et offre des services avant, pendant et après le séjour
    – Un nouveau deal public-privé afin de proposer les meilleures « expériences » à l’échelle intercommunale (activités, restaurants, visites de sites…)
    – Une diffusion sur les réseaux de bornes tactiles, de bornes wifi gratuites et chez les hébergeurs

    Ce virage du sens a impulsé des changements:
    – Dans le monde du patrimoine. Les acteurs de la protection du patrimoine deviennent des partenaires pour structurer un tourisme durable (inspectrice des sites, ABF…). Les chercheurs voient leurs productions confidentielles valorisées par des outils de haut niveau avec des entreprises ayant travaillé pour le MuCeM, quai Branly, et un programme de vidéo qualitative qui transmet leurs savoirs
    – Dans le monde du tourisme. Les agents d’accueil des offices de tourisme accèdent à une information traitée à l’échelle intercommunale, ils peuvent suggérer des visites très facilement via le moteur d’idée. Les pros du tourisme deviennent relais de l’information.
    – Les salariés de chaque « maison de parcours » deviennent de véritable « passeurs de territoire » : une office de tourisme classique est devenu une véritable maison avec un accueil, humain et chaleureux qui permet d’accompagner les conseils en séjour avec une scénographie patrimonial, un Musée de France s’ouvre au numérique et au travail de réseau pour se rapprocher du tourisme, le Parc naturel régional apprend à devenir un médiateur touristique (e ouvre sa vulgarisation scientifique à un public plus large)
    – Au-delà dans le territoire, c’est un moment fort de l’appropriation d’un territoire, autant intercommunalité que destination touristique : l’appropriation de la culture locale par les habitants, mais aussi le rayonnement économique du territoire. Chaque commune a sa place dans le dispositif avec par exemple leur mini-site tourisme charté. Chacun devient promoteur de la destination.

    A disposition pour valoriser le projet qui place la culture au coeur, et qui peut être dupliquer pour tout territoire intercommunal souhaitant s’engager dans une démarche de progrès.

    Quelle marche à suivre ?

    bonne journée
    Mickael Chabanol

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *