par Dominique Sagot-Duvauroux
Pourquoi les collectionneurs d’art sont-ils oubliés par les pouvoirs publics ?

En France, au contraire de l’Allemagne ou de la Suisse, les collectionneurs d’art contemporain sont peu considérés par les pouvoirs publics et les institutions artistiques, en dehors de leur participation au marché de l’art. Très impliqués pourtant dans la vie artistique locale (prêts d’ateliers, production d’œuvres, accompagnement durable de galeries…), bien au-delà des achats qu’ils réalisent, il serait judicieux de les associer aux politiques territoriales, en particulier en cette période de rigueur budgétaire.

Lire l'abstract de l'article

L'intégralité de cet article est réservée aux abonnés.
Je m'abonne
Lire la suite